Hijab pour femme : Le guide complet, histoire, mode et industrie

Août 17, 2022 | Actualités

Alors que le hijab – le foulard porté par de nombreuses femmes musulmanes – est devenu de plus en plus visible dans les métropoles mondiales, il s’est également politisé. Beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que le hijab, au sens de couvre-chef, n’apparaît nulle part dans le Coran. Les versets dits « hijab » (24:30-31) utilisent les mots arabes « khimar » et « jilbab« , traduits respectivement par « couverture » ou « foulard » et « vêtement extérieur » ou « manteau ». Cet éventail de définitions conduit à des interprétations variées de la nécessité de se couvrir la tête ; certains disent qu’il est obligatoire, d’autres le jugent facultatif.
Principalement associé à l’Islam, le foulard est populaire dans différentes parties du monde pour toute une série de raisons culturelles et religieuses. La pratique du couvre-chef est courante dans les communautés juives, chrétiennes et hindoues, mais elle n’a jamais attiré autant d’attention – et suscité autant de controverses – par rapport à ces confessions que dans le contexte musulman depuis le XIXe siècle, lorsque le voile a été érigé en symbole des sociétés musulmanes par les dirigeants coloniaux du Moyen-Orient.
Nous découvrirons dans cet article l’évolution du Hijab à travers le temps, son industrie, sa création et d’autres informations utiles pour mieux connaître un habit qui a marqué l’histoire et la culture des musulmans en particulier.

Profitez de nos PROMOs sur le Hijab femme et ses accessoires

Étymologie et signification


Le guide complet du hijab femme
Les racines culturelles et linguistiques du « hijab » font partie intégrante de la culture islamique (et arabe). « Hijab » se traduit par couvrir, envelopper, rideau, voile, écran, cloison. Le même mot est utilisé pour désigner les amulettes que l’on porte sur soi (en particulier pour les enfants ou les personnes en état de vulnérabilité) pour se protéger du mal.
Au XIXe siècle, les femmes musulmanes et chrétiennes de la classe supérieure urbaine en Égypte portaient la habarah, qui consistait en une longue jupe, un couvre-chef et une burqa, un long tissu rectangulaire de mousseline blanche transparente placé sous les yeux, couvrant le bas du nez et la bouche et tombant sur la poitrine.
Lorsque le port du voile a fait son entrée dans le discours nationaliste féministe pendant l’occupation coloniale britannique, le terme « hijab » a été utilisé par les féministes, les nationalistes et les laïques. L’expression utilisée pour le retrait de la couverture du visage et de la tête des femmes urbaines était raf’ (levée) al-hijab (et non al-habarah : le terme utilisé pour la cape ou le voile chez les Égyptiennes de la classe supérieure jusqu’au début des années 1900).
Les détracteurs de la tradition musulmane du port du voile font valoir que les femmes ne portent pas le voile par choix et qu’elles sont souvent contraintes de se couvrir la tête et le corps. En revanche, de nombreuses filles d’immigrants musulmans en Occident affirment que le voile symbolise la dévotion et la piété et que le port du voile est leur propre choix. Pour elles, il s’agit d’une question d’identité religieuse et d’expression personnelle.

Une brève histoire du hijab


histoire du hijab femme
Aujourd’hui encore, les couvre-chefs jouent un rôle important dans de nombreuses religions, notamment le judaïsme orthodoxe et le catholicisme.
L’islam est né d’une petite communauté de foi dans la péninsule arabique. Cette communauté a été établie à Médine par le prophète Mahomet (vers 570-632 de notre ère). De là, il s’est répandu au Moyen-Orient, en Afrique saharienne et sub-saharienne, en Asie centrale et dans de nombreuses sociétés autour de la mer d’Oman. Après s’être établi au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, l’islam a fait d’importantes incursions en Europe.
Les foulards et les voiles de différentes couleurs et formes étaient habituels dans d’innombrables cultures bien avant l’apparition de l’islam au VIIe siècle dans la péninsule arabique (qui comprend l’actuelle Arabie saoudite). Aujourd’hui encore, le Hijab joue un rôle important dans de nombreuses religions, notamment le judaïsme orthodoxe et le catholicisme.
Depuis le septième siècle, l’islam est devenu l’une des principales religions du monde. En se répandant à travers le Moyen-Orient, l’Afrique saharienne et subsaharienne, l’Asie centrale et de nombreuses sociétés différentes autour de la mer d’Oman, il a intégré certaines coutumes locales en matière de port du voile et en a influencé d’autres. Mais ce n’est que récemment que certains États islamiques, comme l’Iran, ont commencé à exiger que toutes les femmes portent le voile (en Iran, il s’agit du tchador, qui couvre tout le corps).

Types du hijab

1. HijabLes types de hijab femmeLe hijab est le type de couvre-chef le plus communément observé dans le monde entier. C’est ce que vous voyez porter les femmes modernes autour de vous dans le métro ou dans les cafés, etc. Il consiste en un foulard qui couvre la tête et le cou mais laisse le visage complètement découvert. Son style varie beaucoup d’un endroit à l’autre et d’une personne à l’autre.
La plupart des femmes en coordonnent la couleur avec leur tenue. Dans des pays comme la Turquie, les femmes ajoutent souvent du volume à leur hijab pour mieux le coiffer et il est étroitement épinglé sur la tête et les épaules pour couvrir tous les cheveux. Les femmes perses, quant à elles, portent souvent leur hijab de manière lâche et ne se soucient pas que leurs cheveux soient visibles.

 

2. Abaya

AbayaL’abaya est un vêtement ample qui se décline en plusieurs formes et styles. Elle était communément portée dans la péninsule arabique et en Afrique du Nord, mais on la trouve désormais dans d’autres régions du monde.
L’abaya était traditionnellement noire et avait une coupe droite, mais les femmes la portent maintenant dans des styles différents et des coupes fantaisistes et vont même modifier les couleurs. Les abayas sont généralement associées à des niqabs mais peuvent également être portées avec un simple hijab pour celles qui le souhaitent.

3. Burqa

BurqaLa burqa est un vêtement qui a été introduit pendant le règne des talibans en Afghanistan. On peut voir les femmes afghanes dans cette tenue qui couvre leur tête, leur corps et même leur visage. Elle comporte également un écran devant les yeux et est considérée comme le plus dissimulateur des voiles musulmans. Bien qu’auparavant limité à la région de l’Afghanistan, on peut désormais l’observer dans les régions du nord du Pakistan également, porté par les réfugiés afghans et les habitants locaux qui s’en sont inspirés.

4. Khimar

KhimarPopulaire en Égypte, le Khimar est un voile percé d’un trou pour le visage. Il couvre la tête, les épaules et le cou. Il est normalement porté à la taille, mais certaines femmes peuvent choisir de le porter jusqu’aux genoux.

5. Al-Amira

ChadorAl-Amira signifie la princesse, et ce type de voile est considéré comme un voile de princesse. Composé de deux parties, l’Al-Amira est similaire au Khimar. Le Khimar est en fait une variante de ce type de voile.
L’Al-Amira est censé être un hijab facile à porter et se présente sous la forme d’un bonnet ajusté qui couvre tous les cheveux, et de longues écharpes rectangulaires en soie en forme de tube qui peuvent être épinglées sur la tête ou les épaules, selon les besoins.

6. Chador

ChadorLe tchador, originaire d’Iran et des régions avoisinantes, est un demi-cercle de tissu qui entoure le corps de la femme de la tête aux pieds. Il s’étend jusqu’au sol et s’accroche à l’avant avec les mains ou les dents, ou parfois s’enroule autour des bras.
Il est devenu courant lorsque le gouvernement iranien a mis en place sa loi sur le hijab, qui rendait obligatoire pour toutes les femmes de se couvrir dans les lieux publics.

7. Niqab

NiqabLe niqab couvre le visage, ne laissant que les yeux visibles, et se décline en deux styles principaux.
Le niqab complet, courant dans les pays du Golfe, est un large vêtement qui couvre la tête et le visage, et parfois même le dos et la poitrine. Il est porté avec une abaya ou une autre tenue similaire. Un niqab complet comporte souvent plusieurs couches de tissu transparent qui peuvent être rejetées sur la tête ou tomber vers l’avant pour couvrir les yeux.
L’autre type de niqab, le demi niqab, que l’on peut voir dans diverses régions du monde, est simplement un morceau de tissu avec une fente pour les yeux et noué dans le dos. Ce type de niqab nécessite un couvre-chef séparé en plus de l’abaya.

8. Battoulah
Il s’agit d’un masque d’aspect métallique qui est devenu presque obsolète dans le monde moderne. Il est fait d’un tissu rigide, comme le cuir, mais donne une impression de métal en raison de sa surface brillante. Il était porté par les femmes dans les pays arabes du golfe Persique et on pense qu’il est né à Gujrat au 18e siècle.
On considère qu’il s’agit d’une variante culturelle du niqab et qu’il est plus souvent utilisé par les femmes âgées et mariées que par les jeunes femmes non mariées.

9. Boshiya

La boshiya est similaire au niqab et presque identique au niqab complet. La différence entre les deux est que la boshiya ne donne pas la possibilité de laisser les yeux découverts et couvre l’ensemble du visage avec un tissu transparent. La finesse du tissu frontal permet aux femmes de regarder à l’extérieur, mais l’observateur ne peut pas voir le visage des femmes.

Le rôle croissant du hijab femme dans le secteur de la mode

le secteur de la mode hijab pour femme

Ces dernières années, le hijab a consolidé son statut dans l’industrie mondiale de la mode. Du Pro Hijab de Nike, destiné aux athlètes musulmanes, à la version récente du vêtement islamique de Tommy Hilfiger, de plus en plus de créateurs et de marques de mode commencent à capitaliser sur ce que l’on appelle désormais l’industrie de la « mode modeste », actuellement évaluée à £270 milliards.
Définie comme un vêtement qui dissimule plutôt qu’accentue la forme du corps de la femme, que ce soit pour des raisons de foi religieuse ou de préférence personnelle, l’intérêt du public pour la mode modeste monte en flèche. Pinterest UK rapporte que les recherches ont augmenté de 500 % tout au long de l’année 2019, tandis qu’une recherche Google sur le terme produit un peu moins de 200 millions de résultats.
Un mélange de facteurs sociaux et économiques est crédité du succès apparemment soudain du secteur. Pourtant, malgré la visibilité croissante des vêtements islamiques dans le monde de la mode, 86 % des femmes musulmanes au Royaume-Uni continuent de se sentir ignorées par les grandes marques.

Apprendre à connaître un marché pas si nouveau que cela

mode modeste hijabPar le passé, les femmes musulmanes vivant en Occident avaient deux grandes options en matière d’habillement : soit elles devaient compter sur les épiceries ethniques indépendantes qui importaient des hijabs de l’étranger, soit elles devaient créer leurs propres modèles. La situation s’est progressivement améliorée au milieu des années 2000, lorsque l’expression « mode modeste » a commencé à s’imposer et que les créateurs ont commencé à prendre conscience de la demande d’options plus modernes et à la mode.
En 2014, DKNY est devenue l’une des premières grandes marques à prendre le mémo sur cette nouvelle industrie. La sortie de sa première collection Ramadan présentait une palette de couleurs monochromes et des tops, vestes, pantalons et jupes faciles à porter. Un an plus tard, H&M a également fait les gros titres avec la campagne « Close the Loop », largement saluée et portée par Mariah Idrissi, le premier mannequin hijabi de la marque.
À partir de ce moment, l’industrie de la mode modeste n’a cessé de se développer. L’édition 2016 de la semaine de la mode de New York a vu les débuts de la créatrice indonésienne Anniesa Hasibuan, dont la collection entière comportait un hijab.
Des détaillants haut de gamme tels que Marks & Spencer et Debenhams, ainsi que des marques comme Dolce & Gabbana, ont tous sorti des lignes de mode modeste ces dernières années, bien que cette dernière ait fait face à des critiques en 2018, des activistes contestant ce qu’ils percevaient comme une idée nouvelle-riche de la femme hijabie.
D’un point de vue marketing, l’intégration d’une collection modeste peut être un pari assez sûr pour toute marque. La même étude de l’ODD, qui a interrogé 500 femmes musulmanes de tout le Royaume-Uni, a également révélé que 93 % d’entre elles se sentiraient encouragées à visiter un magasin qui répondrait à leurs besoins vestimentaires religieux ou culturels.

Une affirmation positive de l’identité

Selon une enquête récente, les femmes musulmanes ont tendance à dépenser 16 % de plus en vêtements que le consommateur britannique moyen. Anum Bashir, influenceuse basée à Dubaï, affirme que, contrairement aux idées reçues, se couvrir n’équivaut pas forcément à paraître ennuyeux ou à éviter les tendances.
C’est pourquoi le hijab actuel représente un mélange de modernité et de modestie. Contrairement aux options limitées qui étaient autrefois disponibles, certaines marques ont mis au point une série de modèles adaptés à la forme de chaque visage. Et pour contribuer davantage à la visibilité de la mode modeste, la Journée mondiale du hijab, une initiative d’un immigrant bangladais aux États-Unis, est désormais célébrée dans au moins 190 pays le 1er février de chaque année(voir ci-dessous)

Le Hijab femme et la diversité culturelle

Trois femmes portant des hijabsSelon Reina Lewis, professeur d’études culturelles au London College of Fashion, les femmes interprètent l’obligation de s’habiller modestement de différentes manières, et la façon dont elles choisissent de l’interpréter peut changer avec le temps.
Elle souligne également que de nombreuses femmes musulmanes ne considèrent pas nécessairement que leurs vêtements soient modestes ; le nom fait simplement référence à un style auquel elles s’identifient et qu’elles aiment porter.

Les différents types de tissus pour hijab

Tissu pour hijab en jerseyTissu pour hijab femme en jerseyLes Hijabs en jersey sont les Hijabs les plus confortables. Le jersey est un tissu léger et extensible qui reste en forme sans épingles. Le niveau de confort qu’il procure ne vous laisse pas seulement en vouloir plus, mais il est bon pour toutes les saisons. Il fonctionne bien dans les climats chauds car il absorbe facilement la sueur et est durable pour vous protéger en hiver.

Tissu Satin HijabTissu Satin HijabVous vous apprêtez à sortir pour une soirée chic ? Alors choisissez un foulard en satin pour une touche de luxe. Le satin capte et reflète la lumière sous différents angles, évitez donc les tissus satinés d’apparence bon marché. Imprimés ou unis, vous ne pouvez jamais vous tromper avec des écharpes carrées ou des châles en satin. Si vous êtes novice en matière de satin, commencez par des couleurs sombres et passez lentement aux couleurs plus claires au fur et à mesure que vous gagnez en confiance.

Tissu crêpe pour hijab

Tissu crêpe pour hijabCe sont des tissus pour hijab de tous les jours et peuvent être portés en toute saison. Ils sont très doux et légers à porter.
Tissu en maille de coton froissé
Ce sont des Hijab en coton pétillant qui sont très confortables à porter et ont l’air très classe.

Hijab en lin
Hijab en lin
L’écharpe en lin procure une sensation de fraîcheur autour du cou, grâce au tissage et à la fibre de lin qui permet une plus grande circulation de l’air. Sa structure signifie qu’elle reste éloignée de votre peau, ce qui permet une meilleure circulation de l’air sur votre corps, le libérant de l’humidité. Le lin est un tissu rigide qui a moins tendance à coller à la peau ; lorsqu’il s’envole, il sèche rapidement et redevient frais. Votre écharpe en lin est fraîche au toucher et le tissu en lin élimine rapidement la transpiration de votre peau. Le lin est capable d’absorber l’humidité avant de la restituer rapidement.
Grâce à sa structure moléculaire, l’écharpe en lin peut absorber jusqu’à 1/5 de son poids avant de donner une sensation d’humidité. En d’autres termes, votre écharpe en lin absorbera une grande quantité de transpiration et ne sera pas moite, car l’eau s’évapore sur le lin aussi rapidement que sur une flaque d’eau. Ainsi, l’eau est à la fois absorbée et évaporée rapidement. Le résultat est que votre écharpe en lin agit comme un excellent système de refroidissement.

Hijab en polyesterHijab en polyesterLe polyester est un tissu robuste fabriqué à partir de fibres synthétiques. Il est utilisé principalement pour des articles tels que les vêtements et l’ameublement de la maison. De nos jours, il existe une grande variété de tissus en polyester destinés à différents usages. Ces tissus sont également disponibles dans une grande variété d’imprimés, de sorte que l’on ne peut que rester bouche bée en voyant certains d’entre eux.
Cela dit, le polyester peut être un peu inadapté aux vêtements de hijab car son niveau d’absorption de la sueur est plus faible que celui des tissus naturels. Au printemps et en hiver, ils peuvent ajouter de la couleur à votre look.

Hijab en viscose
Hijab en viscose
Vous rencontrez souvent des hijabs maxi sur le marché ? C’est à cela que ressemble la viscose. La légèreté de la matière la rend parfaite pour les styles volumineux, car elle ne donne pas une sensation d’étouffement lorsqu’elle est enroulée autour de votre tête.
Il est également abordable par rapport à d’autres types de tissus, donc avoir des hijabs en viscose dans une variété de couleurs ne fera pas de mal à votre portefeuille.
Le tissu léger est parfait pour tout type de temps, des journées chaudes aux nuits plus fraîches.

Hijab en mousseline

La mousseline s’enroule bien, est magnifique, facile à contrôler et confortable à porter. Elle est disponible en couleurs unies et en combinaisons. Comme le tissu est léger, il est essentiel de porter une sous-cape pour le maintenir en place. Légèreté, transparence et légèreté – voilà ce qu’est la mousseline. Si vous aimez les drapés, il y a de fortes chances que vous aimiez la mousseline.
Elle se drape bien pour produire un flair sans effort à l’avant comme à l’arrière, et elle fonctionne incroyablement bien avec le poids de la gravité.
Le tissu étant généralement transparent et fluide, il est essentiel de porter un sous-capuchon pour le maintenir en place.

Tricot

Les tricots conviennent évidemment aux temps plus froids. Avec l’aide de la technologie, les tricots sont désormais dotés d’élasthanne, ce qui rend le matériau extensible selon l’usage.
Si vous vivez dans un pays qui connaît quatre saisons, il est probable que vous ayez quelques écharpes en tricot fin prêtes à être utilisées en hiver.

Burkini femme – La nouvelle tendance des maillots de bain modestes

Burkini femmeAvec l’augmentation de la population musulmane, les créateurs ont mis au point des collections de maillots de bain modestes : Burkini, Veilkini, etc.

Qu’est-ce qu’un Burkini femme ?

maillot de bain burqiniUn maillot de bain burkini est un type de maillot de bain pour femmes. Son design est destiné à se conformer à l’admonition coranique pour les femmes musulmanes de s’habiller modestement. Le maillot couvre tout le corps à l’exception du visage, des mains et des pieds, tout en étant suffisamment léger pour permettre la natation.
Elle ressemble à une combinaison intégrale avec capuche intégrée, mais elle est un peu plus ample et fabriquée en tissu de maillot de bain plutôt qu’en néoprène.

Qu’est-ce qu’un Veilkini ?

Le veilkini est une marque de maillots de bain commercialisés pour les femmes islamiques, dont le style est similaire à celui du burkini femme (également orthographié burkini). Il se compose d’un pantalon et d’une chemise à manches longues de type tunique, à laquelle est attachée une capuche dont les pièces sont fixées ou attachées ensemble. De plus, il est muni d’un cordon de serrage aux chevilles afin que les jambes du pantalon ne remontent pas non plus. Il est fabriqué à partir d’un mélange de polyester et d’élasthanne et couvre l’ensemble du corps, à l’exception des mains, des pieds et du visage (pour préserver la modestie du hijab).
La collection de maillots de bain Veilkini est fabriquée avec le tissu Kira et le Cerora Highclo Spendx, qui sont précisément choisis pour permettre un séchage rapide, et sont très durables avec une résistance exceptionnelle aux UV et au chlore.

Les avantages des maillots de bain pudiques

1. La modestie est belle
2. Protection contre le bronzage
3. Protéger la peau et les cheveux des dommages causés par le soleil.
4. Garder la pudeur

Journée mondiale du Hijab

Journée mondiale du Hijab

Le 1er février 2013, Nazma Khan a déclaré la première journée mondiale du hijab. Khan est une femme musulmane de la ville de New York. En permettant à toutes les femmes d’essayer de porter le hijab pendant une journée, elle espérait promouvoir la compréhension et la tolérance religieuses.
Lorsqu’elle était enfant à New York, Mme Khan a été confrontée à de nombreux préjugés parce qu’elle portait son foulard à l’école, notamment après les attentats du 11 septembre 2001. Elle espérait qu’en instaurant cette journée, elle pourrait mettre un terme à cette forme de discrimination. La Journée mondiale du hijab est actuellement célébrée dans 190 pays à travers le monde.
En 2017, l’État de New York a déclaré la Journée mondiale du hijab, et Theresa May a assisté à un événement commémorant l’occasion à la Chambre des communes.
En 2021, la Chambre des représentants des Philippines a désigné le 1er février comme Journée nationale du hijab afin de favoriser une meilleure compréhension et acceptation de la tradition islamique.

FAQ hijab

Quelle est la différence entre un hijab et une burqa ?

Le hijab est un foulard que les femmes enroulent autour de leur tête pour couvrir complètement leur tête et leurs cheveux. La burqa est un vêtement complet qui recouvre entièrement le corps de la femme de la tête aux pieds. Elle est portée par-dessus les vêtements habituels et comprend un foulard qui couvre la tête et une maille (à travers laquelle on peut voir) qui protège le visage des regards.

Que signifie le port du hijab ?

Si la principale raison pour laquelle les femmes musulmanes portent le hijab est de respecter le commandement divin de la modestie et de la pudeur, ces dernières années, un nombre croissant de femmes le font pour exprimer leur identité islamique et culturelle. Ainsi, pour elles, le hijab revêt une signification importante pour leur existence personnelle et religieuse.

Le Hijab est-il un acte de soumission aux hommes ?

Non. C’est un acte de soumission à Dieu et à Son amour de la modestie pour les hommes et les femmes. Dans le Coran, le foulard est abordé dans le contexte de la modestie pour les deux sexes. Par exemple, au chapitre 24, verset 30, il est ordonné aux hommes de baisser leur regard et de garder leur chasteté. Ce verset est suivi de l’injonction de pudeur pour les femmes à travers le Hijab et le comportement également.
Il est important de noter que dans l’Islam, Dieu n’est ni un homme ni une femme. Dieu est un Être suprême miséricordieux, aimant et puissant. C’est pourquoi, lorsque les musulmans, hommes ou femmes, choisissent de suivre les directives islamiques, ils croient être fidèles à leur croyance en Dieu.

Les femmes musulmanes n’ont-elles pas chaud en portant le Hijab en été ?

Oui, vaincre la chaleur est un défi. Cependant, comme les musulmanes qui portent le Hijab le font par amour pour Dieu, elles estiment que le sacrifice en vaut la peine. Les femmes musulmanes ont également souligné que dans de nombreux pays chauds, les musulmans et les non-musulmans choisissent de porter des vêtements longs, amples et de couleur claire qui aident le corps à rester frais, plutôt que de porter moins de vêtements sur la tête ou le corps.
En outre, même aux États-Unis, où un Américain sur cinq est atteint d’un cancer de la peau, le National Safety Council (Conseil national de la sécurité) a donné les directives suivantes : « portez un chapeau à large bord, des lunettes de soleil et des vêtements à manches longues et à tissage serré. Les vêtements peuvent physiquement bloquer les rayons nocifs du soleil et devraient être l’une des premières lignes de défense contre l’exposition au soleil. »

Les femmes musulmanes doivent-elles porter que du noir ?

Non. Il n’y a pas d’exigence de couleur pour le hijab ou d’autres formes de vêtements pour les hommes ou les femmes. Toutefois, il est recommandé de porter des vêtements propres et pudiques. Il est déconseillé de s’habiller d’une manière qui attire inutilement l’attention, par exemple avec des couleurs vives.